Orsu Ghjuvanni Caporossi

Cronica di A CORSICA













En 565 avant Jésus christ, les Phocéens, Grecs issus de Phocée, unes des douze grandes cités d'Ionie, en Asie Mineure, chassées de Massilia par les Perses, furent les premiers hommes civilisés à découvrir la Corse, bien que l'Ile ait été habitée au moins depuis le Septième millénaire avant Jésus Christ. Ils s'installent en Corse et fondent un comptoir à Alalia (Aleria), à l'embouchure du Rhotanos (le Tavignanu).

Alalia ne ressemble pas aux villages corses, faits de rochers et de huttes. Elle aligne de vraies demeures au long de rues et de places dessinées par des urbanistes. Elle importe de Grèce amphores, coupes et cratères. Elle introduit la vigne et l'olivier dans la plaine orientale, elle enseigne l'écriture et l'art de saler le poisson, elle exploite des gisements d'argent, de fer, de plomb. Refoulés dans la foret et le maquis, les Corses de l'intérieur élèvent leurs chèvres. Aux Grecs du littoral, ils vendent le miel, la cire et la résine: premiers échanges, premiers contacts, premiers mélanges.

En 535 avant Jésus Christ, lors de la Bataille d'Alalia, les Phocéens seront chassés de la ville par les Etrusques et les Carthaginois. Leur présence en Corse n'aura duré qu'une trentaine d'années. Certains d'entre eux resteront à Alalia des siècles, contribuant à la construction d'une ville harmonieuse, prospère, qui survivra même aux défaites et aux occupations successives jusqu'à sa destruction totale au début du Cinquième siècle après Jésus Christ par les Vandales de Genseric.

En 259 avant Jésus Christ, le romain Lucius Cornelius Scipio met en fuite les Carthaginois, et Alalia devient Aleria. Ses habitants en sont les Alerini. La ville devient la tête de pont de l'emprise coloniale romaine en Corse. En 190 avant Jésus Christ, elle reçoit de Rome le statut de Ville Alliée. En 162 avant Jésus Christ, l'ordre romain règne en Corse, dont Aleria est le Chef-lieu. En 9 après Jésus Christ, l'empereur romain Auguste base y base la Flotte de Misène chargée de défendre les côtes de la Méditerranée orientale.

En 42, l'apôtre Pauldébarque en Corse, et, en 59, est créé le Diocèse d'Aleria.

Enfin, en 455, les Vandales de Genseric abordent à Aleria. Ils pillent, massacrent et désolent toute la région.




D'après Laurent Bianchi et Simon Grimaldi