Orsu Ghjuvanni Caporossi

Cronica di A CORSICA













Les Carthaginois, descendants des Phéniciens, et les Etrusques, établis en Toscane, rêvent d'étendre leur empire marchand sur la Corse. Ils sont inquiets des conquêtes des Phocéens et jaloux de l'opulence de leur comptoir d'Alalia.

En 535 avant Jésus Christ, lors de la Bataille d'Alalia, ils unissent leurs vaisseaux et bloquent l'accès du port. Les Phocéens se portent au devant de la coalition et perdent une soixantaine de navires, les survivants doivent fuir sur ceux qui leur restent.

Etrusques et Puniques prennent pied en Corse. Les Etrusques occupent plutôt le littoral de l'Ile et les Carthaginois l'intérieur. Comme leurs prédécesseurs, les occupants établissent des contacts avec les populations locales. L'Ile leur sert de tête de pont et de passerelle pour leurs échanges. Elle est, avec la Sardaigne, le cordon ombilical qui relie Carthage à son alliée l'Etrurie. Ils recrutent des soldats dans la population de l'Ile.

Etrusques et Carthaginois seront chassés de Corse par les Syracusains en 453 avant Jésus Christ.




D'après Laurent Bianchi et Simon Grimaldi