Orsu Ghjuvanni Caporossi



Cronica di A CORSICA














(90 personnages)


JACKSON Mason: (1819-1903)
Né à Ovingham (Angleterre). Artiste britannique. Graveur sur bois. Il illustre des ouvrages de voyages concernant la Corse, dont une oeuvre intitulée Vue de la ville d'Ajaccio, en 1864,

JACMAD Louisa: (vingtième siècle))
Née à Lille. Artiste peintre (paysages). Elle séjourne en Corse. Au Salon des Artistes Français de 1923, elle expose une peinture intitulée Les rives roses, île de beauté, et à celui de 1925, une étude, Poterie de Cargèse. Auteur d'une oeuvre intitulée Les Eucalyptus (1925), peinte en Corse, et reproduite en carte postale.

JACOB-DIT-LUZIE Robert: (1927-2008)
De Calvi. Résistant dans le Vercors. Engagé en 1944, il participe à la Campagne de France. Commandant. Officier en Indochine, puis en Algérie. Il s'installe en Corse en 1956. Militant régional du Front National (FN-Fiamma Corsa) en Corse. Commandeur de la Légion d'Honneur. Officier de l'Ordre National du Mérite. Croix de Guerre (39-45, Indochine, Algérie).

JACOBI: Voir GIACOBBI Joseph-Marie.

JACOTEY Alizée: Voir ALIZEE.

JACOPO: (quatorzième siècle)
Evêque de Mariana de 1351 à 1352.

JACOTIN Pierre: (1767-1827)
Géomètre français. En 1781, il arrive en Corse et participe avec son oncle Testevuide aux levés du Plan Terrier. En 1796, il quitte la Corse. Il sera nommé Directeur du Corps des Ingénieurs Géographes. En 1824, il édite une carte de la Corse

JACQUELIN Jean: (1905-1989)
Né à Paris. Artiste peintre. Dessinateur. Affichiste. Auteur d'une affiche sur la Corse, Visitez la Corse, réalisée en 1960 pour la SNCF.

JACQUEMIN André: (1904-1992)
Né à Epinal (Vosges). Artiste peintre. Graveur. Il séjourne en Corse en 1987. Il y réalise des dizaines de dessins dont Casevecchie, Le désert des Agriates, Saint-Florent, La Chapelle de San Cesaru, Ajaccio...

JACQUES II le Juste: (1260-1327)
Roi d’Aragon de 1291 à 1327. En 1296 ou 1297, le pape Boniface VIII, défavorable à Gênes et fidèle à la cause pisane, lui donne, en fief perpétuel, la Corse et la Sardaigne. En 1317, soutenu par l'autorité du pape Jean XXII, il prend le titre de Roi de Corse. En 1325, arguant le fait qu'il n'occupe pas la Corse, il demande à Jean XXII de réduire la redevance due au Saint-Siège; le pape accepte et réduit celle-ci de moitié.

JACQUET Honoré: (vingtième siècle)
Artiste peintre (orientaliste, scènes de genre, paysages). Il séjourne en Corse. Auteur d'une peinture intitulée Port de Saint-Florent, Corse.

JACQUINOT: (dix-neuvième siècle)
Industriel bastiais. En 1865, il est membre de la commission spéciale créée pour étudier la participation de la Corse à l'Exposition Universelle qui doit se tenir à Paris.

JADART ?: (dix-huitième siècle)
Officier français. En Août 1767, il est envoyé à Aiacciu, en qualité de commissaire chargé d’administrer la ville au nom du Roi de France, jusqu’à la fin du délai de quatre ans (voir Traité de Compiègne de 1764), par le comte de Marbeuf qui ne veut pas laisser la ville aux mains des Naziunali. De sa citadelle, d’où il lui est interdit de sortir, il administre la cité pour le criminel, et ce, jusqu’à la fin du Traité de Compiègne. En Août 1769, il commande le Régiment de Bretagne et le Royal Roussillon stationnés à Aiacciu.

JAILLOT Bernard Antoine: (?-1749)
Géographe du Roi de France Louis XV. En 1738, à Paris, publication, aux Deux Globes, d’une Carte particulière de l’Isle de Corse, effectuée à la demande de Gênes, et qu’il a mise à jour.

JAL-ORSATELLI Maxime: (né en 1981)
Originaire de Pinu. Surfeur. Manequin. Diplômé de lettres. Ecrivain. Auteur de Sorbonne Gigolo (2011).

JALPI Jean: (né en 1937)
Conseiller territorial (droite) de 1998 à 2004.

JAMBERT Philippe: (né en 1957)
Né en Algérie. Artiste peintre. Il s'installe en Corse en 1970. Photographe d'Illustrations, il collabore à Kalliste La Corse plein Sud.

JAUCOUR (de) ?: (dix-huitième siècle)
Lieutenant Général de la Corse, fonction qu’il occupe encore en 1789.

JAUGEY Daniel: (né en 1929)
Né à Lyon. Artiste peintre (paysages). Il s'installe en Corse, à Sagone, au début des années 1970. Il expose régulièrement à Paris, Nice, Saint-Paul de Vence, Aiacciu...

JAUSSIN Louis Arnaut: (dix-huitième siècle)
Apothicaire major de l’Armée Française. En Février 1738, il débarque à Bastia. En Septembre 1741, il quitte l’Ile, avec tout le corps expéditionnaire français. En 1758, à Lausanne, chez Bousquet, publication du premier tome de ses Mémoires Historiques, Militaires et Politiques sur les principaux évènements arrivés dans l’Ile, Royaume de Corse, avec l’Histoire naturelle de ce Pays-là, qui couvrent la campagne en Corse des troupes françaises de 1738 à 1741. En 1759, à Lausanne, publication du deuxième tome de ses Mémoires, sous le titre de Contenant un Recueil de Lettres, Instructions, Anecdotes, et autres Titres importants, qui servent à vérifier la plupart des événements rapportés dans les trois premiers livres de ces Mémoires.

JAVELLI ?: (dix-huitième siècle)
En 1793, il est membre du Directoire et du Conseil Général du département de la Corse. En Juillet, la Convention déclare nulle la Cunsulta Straudinaria di Corti, et le met en accusation.

JAVIER-STROMBONI Stéphane: (né en 1963)
Originaire de l'Alta Rocca. Artiste peintre (figuratif). Diplômé des Arts Appliqués et de l'Institut Supérieur des Arts de Paris. Il s'installe en Corse à la fin des années 1990. Il expose à Aiacciu à plusieurs reprises.

JEAN 1er d’Aragon: (1350-1395)
Roi d’Aragon de 1387 à 1395. En 1388, il nomme Ximenez Perez de Arenos au poste de Gouverneur Général de la Corse. En 1391, il reçoit Arrigu della Rocca, qui lui demande aide et assistance. Il le nomme Vice-Roi de Corse et lui confie deux galères chargées de troupes catalanes.

JEAN II d’Aragon: (1397-1479)
Roi de Navarre de 1425 à 1479, et d’Aragon de 1458 à 1479. En 1459, il réclame la Corse à Gênes. Il essaie de s'attirer à lui les habitants de Bunifaziu, mais ceux-ci restent fidèles à la République. En 1461, il gratifie Ghjucante di Leca, exilé à Sarzane, près de La Spezia, de soixante florins, et met à sa disposition une galère et des troupes.

JEAN IX: (840-900)
Pape de 898 à 900. En 898, il aurait réhabilité Formose, le pape d’origine corse.

JEAN XII (Ottaviano): (937-964)
Pape de 955 à 964. Il donne au marquis Oberto Opizzo, chef des Marquis Toscans, vicaire impérial pour toute l'Italie, le titre de Marquis de Corse, qui lui confère un vague devoir de protection de l'Ile. En 962, il fait déposséder à son profit, Bérenger II et son fils Adalbert de leur titre et de leurs biens, par Otton 1er le Grand, le Roi de Germanie et d' Italie.

JEAN XV: (?-996)
Pape de 985 à 996. En 986, l’évêque d'Aleria, à la demande des autres évêques de l'Ile, obtient de lui, la suppression de la dîme imposée aux Corses par Rome.

JEAN XXII (Jacques Duèse ou d’Euze): (1245-1334)
Pape de 1316 à 1334. En 1317, il soutient Jacques II d'Aragon qui prend le titre de Roi de Corse. En 1322, il autorise les moines de La Gorgona à vendre ou échanger leurs biens en Corse car ils ne peuvent plus en tirer de revenus, à cause des pirates et de la férocité des insulaires. En 1332, il confirme que, la République de Pise étant trop affaiblie, les religieux pisans des monastères de San Vito et de La Gorgona ne peuvent plus recevoir les revenus des biens qu’ils possèdent toujours en Corse.

JEAN XXIII (Baldassare Cossa): (1370-1419)
Pape de Pise, à l’époque du Grand Schisme, de 1410 à 1415. En 1412, il confirme l'investiture de la Corse au Roi d'Aragon et de Sicile, Ferdinand 1er.

JEAN-HAFFEN Yvonne: (1895-1993)
Née à Paris. Artiste peintre (paysages). Elle séjourne en Corse. Parmi ses oeuvres exécutées en Corse (et données à la ville de Dinan), on trouve Les montagnes rouges de Corse, La Chapelle de l'Ospedale, Le pont sur le Fango, Chapelle à Albo, L'Hôtel d'Albo, Village dans les montagnes corses, Bastia, le port et l'église baroque, Col de Bavella, Les pins de Bavella, La Scala de Santa Regina, Ajaccio, les îles Sanguinaires...

JEFFERYS Thomas: (1710-1771)
Géographe anglais. En 1769 et 1794, il édite une carte de la Corse.

JEHASSE Jean: (né en 1926)
Agrégé de Lettres, agrégé de Grammaire, Docteur ès Lettres. Archéologue. En 1955, il commence les fouilles sur le site historique d'Aleria. Directeur des Antiquités de la Corse de 1971 à 1992. Responsable du Centre Archéologique Universitaire d'Aleria. Directeur, comme Professeur Emérite, des travaux d'étudiants-chercheurs à l'Université de Corti. Auteur de nombreux ouvrages sur Aleria et l'archéologie de la Corse (La Nécropole préromaine d'Aleria, en 1973, avec son épouse Laurence), Aleria ressuscitée (Aleria rediviva), paru en 1997... Fondateur de la revue Archéologia Corsa. Il participe à l'élaboration du Dictionnaire historique de la Corse, sous la direction de Laurent Serpentini, paru en 2006.

JEHASSE Laurence née MARY: (1920-2013)
Née à Pitretu Bicchisgià. Epouse de Jean. Enseignante (professeur d'espagnol). Archéologue. Chercheur au CNRS. Avec son mari, elle participe aux fouilles sur le site historique d'Aleria. Elle est à l'origine du Musée Jérôme Carcopino, à Aleria, dont elle assume la gestion administrative et la formation du personnel. Co-fondatrice avec son époux de la revue Archéologia Corsa. Co-créatrice, avec son frère Henry Mary, du Festival de Théâtre et de Musique d'Aleria, en 1965. Médaille d'argent du CNRS.

JEHASSE Olivier: (né en 1952)
Docteur en Histoire Ancienne et Archéologie. Maître de conférences en Histoire ancienne et archéologie Langues et cultures régionales, affecté à l'UFR Lettres, Filière Histoire de l’Université de Corse. Habilité à diriger les recherches. Chargé de mission pour la recherche et les relations internationales auprès du président de l'Université de Corse. Président du Conseil scientifique et pédagogique de l’IUFM de Corse. Responsable pédagogique de la formation au CAPES d'Histoire et Géographie à l’IUFM de Corse. Vice-président de l'Université de Corse. Président du Conseil des Études et de la Vie Universitaire. Auteur de nombreux ouvrages et articles sur l'histoire de la Corse. Auteur de Corsica Classica en 1987, qui obtient le Prix du Livre Corse, de Corse, Ile de Beauté, paru en 1989... Créateur, en 1997, avec Olivier Battistini, du Labiana, laboratoire d'histoire ancienne de l'Université de Corse. Il participe à l'élaboration du Dictionnaire historique de la Corse, sous la direction de Laurent Serpentini, paru en 2006. Il collabore à l'ouvrage collectif Une enfance corse, compilé par Jean-Pierre Castellani et Leïla Sebbar, paru en 2010. Il assure la traduction, dans une oeuvre commune, de Cusmugrafia, de Marcu Biancarelli, (2011)...

JENIFER: Voir DADOUCHE-BARTOLI Jenifer Yaël.

JENIN Joël: (né en 1954)
Ethnologue de formation. Réalisateur. Il fait ses études à Corti, jusqu'au baccalauréat en 1973, puis étudie l'ethnologie à Nice. Chevrier en Corse (de 1976 à 1987), puis dans les Cévennes, il réalise des documentaires sur le milieu de la montagne. Il collabore avec les chaines de télévision de France 3, Arte et Odyssée. Il est de retour en Corse en 1998. Auteur d'un programme corse pour l’année mondiale de la montagne en 2002, d'une exposition sur les pionniers de la montagne corse, en 2004. Réalisateur de nombreux documentaires (Les chemins du Filosorma, Marsulinu: la vallée des bergers, Les bergers corses au Tyrol, Mémoires de Corse (1999)...).

JEOFFROY-FAGGIANELLI Pierrette: (1931-1987)
De Zicavu. Professeur à La Sorbonne. Auteur de Contes Corses, de L'image de la Corse dans la littérature romantique française, paru en 1979.

JEROME de CORSE (Geronimu di Corsica): (?-1504)
Né à Lanu, dans la piève de Vallerustie. Il quitte la Corse pour Pise en 1431. D'abord militaire, il entre ensuite chez les Franciscains, au monastère de San Miniato. Puis il devient frère convers chez les Bénédictins de Monte Oliveto Maggiore. Il meurt en odeur de sainteté en 1504, à Monte Oliveto Maggiore. Il est vénéré sous le titre de Bienheureux.

JESUS CHRIST: (6 ou 7 avant notre ère-30)
Fondateur du Christianisme. Ses premiers apôtres se montrent en Corse vers 42.

JOANNE Adolphe-Laurent: (1813-1881)
Né à Dijon (Côte d'Or). Journaliste. Homme de lettres. Auteur de Géographie de la Corse, paru en 1880.

JOANNES: (quatorzième siècle)
Evêque d'Aleria de 1360 à 1362.

JOANNES ?: (dix-huitième siècle)
Capitaine français au Régiment du Languedoc. En Août 1768, Anghjulu Luiggi Astolfi, qui tient l’île de Capraia pour les Naziunali, lui livre le port et les tours de l’île.

JOANNIS de VERCLOS: Voir VERCLOS (de) Ignace.

JOHNSON H. Williams: (1901-1970)
Né à Florence (Caroline du Sud, USA). Artiste peintre américain (expressionniste). Il séjourne en Corse à la fin des années 1920. Il peint des paysages de la région nord d'Aiacciu.

JOHNSON Samuel: (1709-1784)
Ecrivain anglais. En Octobre 1769 il rencontre Pasquale Paoli à Londres.

JOLLIVET Maurice: (dix-neuvième siècle)
Historien. En 1891, il publie La Corse pendant la Révolution. En 1892, il publie La Révolution française en Corse. En 1896, il publie Les Anglais dans la Méditerranée de 1794 à 1797, Un Royaume Anglo-Corse.

JOLLY André: (1882-1969)
Né à Charleville-Mézières (Ardennes). Artiste peintre (impressionniste). Il séjourne en Corse à la fin des années 1910, Il adresse au Salon des Artistes Indépendants de 1920 des peintures intitulées Le golfe de Porto (Corse), Les Lentisques (pointe d'Omigna), Les figuiers de Barbarie (golfe de Pero) et La vendange (Corse), et à celui de 1921, Vistale (Corse) et Cargèse (Corse). Au Salon d'Automne de 1920, il expose Le Golfe de Porto (Corse), et La "Marine" de Cargèse (Corse).

JOLY Henri:
Historien. Auteur de La Corse française au XVIe siècle, La première occupation, 1553,1559, paru en 1942.

JOLY de la VAUBIGNON Adrien Henry Marie Benigne: (1788-?)
Né à Paris. Artiste peintre (paysages). Dessinateur. Lithographe En 1820, il parcourt la Corse. En 1821, il publie Voyage pittoresque en Corse, un in folio de deux volumes illustré de 48 vues lithographiées de Godefroy Engelmann. Chevalier de la Légion d'Honneur.

JONAS Carl Rudolph Hugo: (1822-1888)
Né à Godlapp (Pologne). Artiste peintre allemand (paysages). Il séjourne en Corse en 1856. Il y peint Ville, Ajaccio, Sur les hauteurs du golfe, Ajaccio, Cimetière sur une colline en Corse, Détroit de Bonifacio (Corse), et Région côtière de Corse ( en 1869).

JONAS Walter Hermann: (1910-1979)
Né à Oberursel (Allemagne). Artiste peintre suisse (expressionniste). Il séjourne en Corse en 1932 et 1938.

JONCA Jean-Marc: (né en 1977)
Né à Sartè. Chanreur lyrique (baryton). Il collabore à la création du groupe Chœur d’Hommes de Sartène. Directeur artistique de la Compagnie Lyrique Corse, créée en 2012.

JOSEPH II d’Autriche: (1741-1790)
Empereur Germanique de 1765 à 1790. En Juillet 1769, il reçoit, à Mantoue, Pasquale Paoli, qui est en route vers l’Angleterre.

JOSEPHINA: Voir FERNANDEZ Joséphine.

JOS-HENRY: Voir PONCHIN Joseph-Henri.

JOSSOT Henri Gustave dit Abdul Karim: (1866-1951)
Né à Dijon (Côte d'Or). Artiste peintre (paysages). Caricaturiste. Illustrateur. Affichiste. Il séjourne en Corse dans les années 1900.

JOUANNEAU Roger (Roger IRRIERA): (1884-1957)
Né à Bordeaux. Artiste peintre (paysages). Affichiste. Peintre des Armées. Il participe à la libération de la Corse en 1943. Auteur, parmi ses oeuvres réalisées lors de cet évènement, d'un tableau intitulé Descente des Goumiers marocains du col de San Leonardo sur le col de Teghime.

JOUENNE Michel: (né en 1933)
Né à Boulogne-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Artiste peintre (paysages). Il séjourne régulièrement en Corse. Il expose à Aiacciu en 1995. Président se la Septième Rencontre d'Art Contemporain de Calvi, en 2002.

JOURDA de VAUX Noel: Voir VAUX (JOURDA de) Noël.

JOURDAN Joseph Auguste: (1846-1934)
Né à Bastia. Député (droite) du Var de 1893 à 1898. Premier adjoint au maire de Marseille. Il décède à Marseille, en 1934. Chevalier de la Légion d'Honneur.

JOURDAN des URSINS: Voir ORSINI Giordano.

JOURDAN du VAR Honoré: (1787-1859)
Préfet de la Corse de 1830 à 1845. Il choisit ses plus proches collaborateurs parmi ses amis Carbonari et Francs-maçons. En 1831, il rappelle aux Italiens exilés en Corse qu’il leur est interdit de créer des mouvements subversifs contre un Etat quelconque d’Italie, et qu’ils doivent obéissance aux lois françaises. En 1832, il participe à une tentative de réconciliation dans la Vindetta qui oppose les Rocca Serra aux Ortoli, alliés aux Pietri. Il réussit à calmer provisoirement la situation. Il rentre à Aiacciu, après une longue tournée dans l’Ile au cours de laquelle il a présidé des séances du conseil de révision du Département. A Bastia, il a contracté une grave maladie dont il a failli décéder. Il signe un contrat avec Paulu Vincente Renucci, de Corti, au sujet de l’établissement d’une liaison hebdomadaire entre Bastia et Aiacciu, et vice-versa, par voiture à quatre roues et au moins quatre places. En 1833, il préside une commission créée en vue de l'érection d'un monument à la gloire de Napoléon 1er. Une souscription est ouverte. En 1834, il émet un arrêté préfectoral déclarant que le Décalitre devient la mesure officielle pour le grain. L'usage du boisseau (bacinu) devenant illégal. En 1835, devant le danger du Choléra, il rétablit la quarantaine de 10 jours imposée le 2 Janvier. Cette quarantaine ne peut être purgée que dans les ports d’Aiacciu, de Bastia, Bunifaziu, Calvi, L’Isula, Macinaghju ou San Fiurenzu. Malgré la disparition de la maladie à Marseille et dans le Midi, il installe une intendance sanitaire à Aiacciu. En 1836, il prend un important arrêté concernant les incendies de forêts domaniales, ou de tout autre bien public ou privé. En 1838, il effectue une tentative de peuplement par des colons alsaciens de la région d'Aiacciu. C'est un échec total. Il administre la Corse d'une manière appréciée de tous. Nommé préfet des Basses-Alpes en 1845. Mis à la retraite en 1847. Franc-maçon. Souverain Prince Rose-Croix. Il décède en 1859.

JOUVENEL Bruno:
Musicien (violon). Premier prix de violon et musique de chambre du CNR de Montpellier. Professeur au Conservatoire de Corse, à Aiacciu depuis 1984. Fondateur, en 2002, et directeur de l'Ensemble Instrumental de Corse.

JOUVENNE ?: (dix-huitième siècle)
Officier français en poste à L’Isula. En Avril 1774, il informe l’intendant Barthélémy Colla de Pradines que les derniers jours de ce mois il y aura une révolte générale de la Corse. Certains nomment même le jour… ce sera Vendredi Saint… les Corses ne cherchent que l’occasion de retrouver leur prétendue liberté.

JOXE Pierre: (né en 1934)
Homme politique français. Ministre de l'Intérieur de 1984 à 1986 et de 1988 à 1991. En 1991, l'Assemblée Nationale adopte son projet de loi sur le nouveau statut de la Corse, mais le Conseil Constitutionnel en annule l'Article 1 qui reconnait l'existence du Peuple Corse, composante du Peuple Français.

JOYEUX-ROCCA SERRA Michèle:
Originaire de Livia. Auteur de Conta a ghjenti u so rughjonu: mémoires d'Alta Rocca (2007), La chronique médiévale corse de Giovanni della Grossa, résumée et illustrée (2011)...

JUCHEREAU de SAINT DENYS (de) Antoine: (1776-1850)
Né à Bastia. Corse par sa mère (Pasqualini). Elève de l'Ecole Militaire de Brienne en 1785. Il émigre au Canada en 1792. Lieutenant, puis capitaine au Régiment de Terre Neuve. En 1805, il passe au service de la Turquie. En 1810, il est colonel du Génie dans l'armée espagnole. Colonel dans l'armée française en 1813. Colonel chef d'état-major. Général de brigade en 1828. Maréchal de camp. Il fait partie du corps expéditionnaire en Algérie en 1830. Ministre plénipotentiaire de France. Créé Baron en 1830. Commandeur de la Légion d'Honneur. Chevalier de l'Ordre de Saint Louis.

JUCHEREAU de SAINT DENYS (de) Antoine Louis: (1861-1915)
Né à Bastia. Fils de Jean Eustache. Militaire. Chef de bataillon. Officier de la Légion d'Honneur. Médaille du Tonkin. Chevalier de l'Ordre du Cambodge. Chevalier de l'Ordre du Dragon de l'Annam.

JUCHEREAU de SAINT DENYS (de) Jean Eustache: (1809-1883)
Né à Bastia. Diplomate. Attaché d'ambassade en Grèce. Vice-consul à Smyrne. Consul à Tarsous (Asie Mineure), à Bilbao (Espagne) et à Saint-Domingue. Officier de la Légion d'Honneur. Officier de l'Ordre Royal du Sauveur de la Grèce en 1858.

JUCHEREAU de SAINT DENYS (de) Louis: (1779-1855)
Né à Bastia. Frère d'Antoine. Conseiller à la Cour d'Appel de Bastia. Membre du collège électoral de la Corse. En 1818, il est membre correspondant de la Société d'Instruction Publique du Département de la Corse. Chevalier de Malte.

JUDET Ernest: (1851-1943)
Professeur au lycée de Bastia de 1876 à 1878. Rédacteur au quotidien Le National, à partir de 1879, il se présente sans succès aux élections de 1881. Journaliste et rédacteur au journal La France, puis à La Nouvelle Presse. En 1884, suite à l'affaire Saint-Elme, il publie La Question corse, une série d'articles et de documents, dans son journal (la Corse, enveloppée savamment par une coterie, corrompue et ruinée méthodiquement au profit de deux ou trois ambitieux vulgaires, offre un enseignement digne d'être médité). Ses articles sont à l'origine de 2 duels à l'épée avec Emmanuel Arène. Candidat aux élections législatives de 1885 comme républicain radical. En 1886, il entre au Petit Journal. Membre du Parti Républicain Indépendant en 1886. En 1889, il est chef du service politique du Petit Journal et, en devient le véritable directeur du quotidien. Il y poursuit une violente campagne contre Georges Clemenceau et contre les panamistes, et est un adversaire acharné de la révision du procès Dreyfus. Il décède, à Paris, en 1943.

JUGAN Gabriel Auguste: (1807-1855)
Né à Rochefort (Charente-Maritime). Capitaine de frégate. Commandant de La Sémillante. Il disparait avec son navire, à destination de la Crimée en 1855, pour apporter aux forces françaises des vivres et des renforts, avec un équipage de 293 hommes, outre son état-major, et un détachement de 393 militaires de l'armée de terre. Le navire, pris dans une violente tempête au large de la Sardaigne, coule par le fond dans la nuit du 15 au 16 février 1855. Une stèle commémorative est élevée au cimetière de Furcone, sur les îles Lavezzi. Chevalier de la Légion d'Honneur.

JUIGNE (de) ?: (dix-huitième siècle)
Colonel français, à la tête du Régiment du Soissonais, à Loretu di Casinca, en Septembre 1768.

JUILLARD Hyppolite:
Préfet de Corse de 1911 à 1912.

JUIN Alphonse Pierre: (1888-1967)
Originaire d'Auccià par sa mère (Salini). Militaire. Général durant la Deuxième Guerre Mondiale. Commandant des forces françaises en Afrique du Nord. Il permet à la France de reprendre sa place parmi les Alliés. Il participe à la libération de la Corse en 1943. Maréchal de France en 1952. Elu à l'Académie Française en 1952. Il est associé à l'exceptionnelle participation des Corses à l'expansion coloniale française. Auteur de plusieurs ouvrages d'histoire contemporaine (Mémoires...). Il décède en 1967 et est enterré aux Invalides.

JUIN Pierrick: (né en 1987)
Dessinateur. Graphiste. Caricaturiste. Installé en Corse depuis 2000. Titulaire d'un Diplôme National d'Arts Plastiques (DNAP) et d'un Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique (DNSEP). Membre du collectif How Low Cost. Il illustre Santacroce, de Lucia Santucci (2008), Injures corses, d'Araziolu, en 2009...

JULES II (Giuliano della Rovere): (1443-1513)
Pape de 1503 à 1513. En 1510, il édicte une Bulle dans laquelle la Corse y est revendiquée, au même titre que Rome et les autres provinces pontificales.

JULES III (Giovan Maria dei Ciocchi del Monte): (1487-1555)
Pape de 1550 à 1555. Allié de Charles Quint, et donc de Gênes.

JULIA Marcel:
Préfet du département de la Haute-Corse de 1976 à 1977.

JULIANUS: (quatorzième siècle)
Evêque du Nebbiu de 1358 à 1362.

JULIE: (premier siècle)
Romaine. Nièce de l’empereur Claude, ou sœur de Caligula. Voir Sénèque.

JULIE (Sainte): (cinquième siècle)
Jeune fille de originaire (?) Nonza. En 458, à Nonza, elle aurait été martyrisée (les seins arrachés à la tenaille) par les Vandales de Geiseric. Son martyre (par les Romains) est également situé en 303, sous Diocletien. En 759, devant les invasions permanentes des Maures, les Corses font transporter ses reliques à Brescia, en Italie, par les moines de La Gorgona, île de l'archipel toscan situé au large de la Corse. En 1820, elle est proclamée patronne principale de la Corse, conjointement avec Sainte-Dévote.

JULIEN Alfred: (vingtième siècle)
Né à Paris. Artiste peintre (paysages). Il adresse au Salon d'Hiver des Artistes Français de 1929 deux peintures intitulées Une rue à Erbalunga (Corse) et Maisons à Vico (Corse).

JUNGER Ernst: (1895-1998)
Ecrivain allemand. Combattant héroïque de la guerre de 1914-1918. En 1966, il fait un séjour de 2 mois en Corse. Il relate son séjour dans son livre Soixante-dix s'efface. Il évoque la culture corse, l'engagement des insulaires dans les rangs français, l'évolution de l'Ile (l'évolution de la Sardaigne est plus saine...), Napoléon (le héros, l'homme qui domine le siècle, le vengeur de la Corse...)...

JURECZEK Marceddu: (né en 1973)
Né à Aiacciu. Professeur en langue et culture corse. Ecrivain. Membre fondateur de l'association Dopu Cena, qui œuvre en faveur des musiques à danser insulaires. Président de l'association pour la promotion de la langue corse Matina Latina. Rédacteur en chef de la revue trimestrielle Avali. Secrétaire de rédaction dans le mensuel U Taravu. Membre de la Confrérie San Ghjuvan Battista, d'Aiacciu. Auteur de Ghjuventu, ghjuventu (roman), U Vantu di a Puvart (essai), Chi ùn sia fattu di guai (2016, Prix du Livre Corse 2017)...

JUSTIN de LOTA: Voir AGOSTINI Nonce.

JUSTINI: Voir SUSINI (d'ARESCIA) (de) Anton Lisandru.

JUSTINIEN 1er: (482-565)
Empereur Byzantin de 527 à 565. En 533, la Corse est libérée des Vandales et des Wisigoths (voir Cyrille), elle est alors réunie à son Empire Romain d'Orient. Elle est gouvernée par le Procurateur d'Afrique résidant à Cagliari et fait partie du diocèse d'Afrique. En 552, il envoie Narsès pour la libérer des Wisigoths de Totila. La Corse devient Terre d'Empire de l'Empereur Byzantin, tantôt rattachée au Duché de Sardaigne, tantôt à la Préfecture (ou Prétoire) d'Afrique. Sur le plan religieux, la Corse relève directement de l’évêque de Rome, c’est à dire du pape. Celui-ci y envoie un délégué ou un représentant.

JUSTINIANI Andria: (dix-septième siècle)
Bastiais. En 1609, il est lecteur à Bastia, lors des avis à la population.

JUVIN Philippe: (né en 1964)
Né à Orléans (Loiret). Originaire de Bucugnà. Professeur de médecine. Médecin anesthésiste. Chef des urgences à l'hôpital Beaujon, à Paris. Vice-président (UMP) du Conseil Général des Hauts-de-Seine. Elu député européen (droite) en 2009.